L'équipe Demain l'UBO

 

Troisième série de portraits

 

 

Marie-Christine AGOSTO

PR en Littérature américaine (UFR Lettres et Sciences Humaines, EA 4249 HCTI – Héritages et Constructions dans le Texte et l’Image) 

Assesseur recherche-masters de l’UFR LSH (2011-2014)

Expert / présidente de comités AERES/HCERES (2012-2014)

Membre du CEVU puis de la CFVU de l’UBO depuis 2008

Membre du CNU section 11 depuis 2011

Responsable des formations Master ALC Anglais et Master agrégation.

 

« En fonction à l’UBO depuis plus de vingt ans, j’ai été témoin de l’énorme essor de notre université en matière de formation et de recherche, au plan national et international. Dans le nouveau contexte de l’UBL d’autres défis nous attendent, qui requièrent une énergie sans faille et une vision politique ambitieuse pour l’avenir. J’ai confiance dans le projet et les capacités de Matthieu Gallou pour relever ces défis. Ayant travaillé à ses côtés comme assesseur quand il était doyen de l’UFR LSH, j’ai pu apprécier ses compétences techniques d’administrateur, alliées à ses qualités humaines d’écoute et de disponibilité à l’égard de tous les membres de la communauté universitaire, étudiants ou personnels. Mon engagement sur les listes présentées par « Demain l’UBO » aux élections de mars 2016 est l’expression de cette confiance et de mon soutien au candidat-président qui conduit ce projet. »

 

Denis BAILLY

MCF en sciences économiques (UFR Droit et Sciences Economiques, UMR M-101 AMURE – centre de droit et d’économie de la mer)

Responsable de la mention Economie Appliquée du master Science de la Mer et du Littoral

Directeur adjoint de l’UMR-AMURE

Membre élu du Conseil d’Administration de l’IUEM

 

« Enseignant-chercheur à l’UBO depuis 1993, j’ai été amené à siéger dans différentes instances de l’université et j’assume des responsabilités tant dans le domaine de la formation que celui de la recherche. Dans un contexte en pleine évolution, je suis très attaché au développement de l’offre de formation en économie et au projet interdisciplinaire ambitieux qu’est l’IUEM. J’ai par ailleurs participé à plusieurs négociations en tant que représentant syndical. Dans tous les cas, l’écoute et la confiance sont pour moi les meilleurs gages de l’engagement de tous au service de projets communs. Les propositions de Matthieu Gallou et son expérience au sein de l’université et au niveau national offrent pour moi les meilleures garanties pour cela. »

 

 

Marie BONNIN

CR1 IRD, HDR, LEMAR, IUEM

Membre du CS de l’Axe 8 du Labex Mer

Membre du comité d’expert du département Océan de l’IRD

 

« L’ouverture sur le large des engagements de Matthieu Gallou met en avant les sciences de la mer dans les recherches réalisées à l’UBO. Cet engagement me paraît extrêmement important, mais d’autres le sont aussi notamment la place de la recherche en sciences humaines et sociales et la concrétisation des liens entre les laboratoires pour favoriser les démarches interdisciplinaires. »

 

Clément CHAUVET

PR en Droit public (UFR Droit et Sciences économiques)

EA 3150 Centre de Recherche Administrative.

 

« Agrégé de droit public affecté à l’UBO à compter de la rentrée 2014, je soutiens la candidature de Matthieu Gallou. Souhaitant m’investir davantage dans le développement de l’UBO, j’ai choisi de rejoindre son équipe tant le projet qu’il défend est à même de permettre le succès de notre Université face aux défis qu’elle a à affronter. Seules une gouvernance transparente et une gestion fondée sur la subsidiarité et la reconnaissance des spécificités des domaines disciplinaires sont susceptibles de permettre le fonctionnement cohérent et harmonieux de la communauté universitaire. C’est également par ce biais que pourra être développée une recherche de qualité dans tous les secteurs présents à l’UBO, associant tous ceux qui souhaitent y participer. Le parcours de Matthieu Gallou ne peut être qu’un atout alors que les évolutions contemporaines de l’enseignement supérieur imposent désormais une direction expérimentée. »

 

Hélène COUTHON

MCF HDR en Chimie Organique, (Faculté Sciences et Techniques, UMR 6521 CEMCA)

Ancien membre du CA UFR Sciences et Techniques (1999-2007)

Ancien membre du CS de l’UBO (2008-2012)

Membre du CNU 32ème section

Responsable de la Commission Communication de la Faculté des Sciences et Techniques

 

« Enseignant dans diverses composantes de l’université et travaillant en recherche à l’interface de plusieurs disciplines, je suis sensible à l’interdisciplinarité qui ressort du projet de Matthieu Gallou.

J’aurai le plaisir de m’engager dans son équipe pluridisciplinaire qui est à l’image de notre université, avec une sensibilité particulière aux bonnes relations et échanges entre les composantes, dans un soucis de proposer une offre de formation et une recherche de qualité dans notre établissement. »

 

Jean-Marie FILLOQUE

MCF en informatique (IUT Brest)

Vice-Président FLTV en charge de la Commission Formation et Vie Universitaire

Ancien directeur du SUFCEP

 

« Mon engagement pour l’Université, en particulier pour notre université de Bretagne occidentale et pour ses usagers a pris de nombreuses formes au fil des années. J’y ai défendu une certaine vision de l’ouverture et de l'action, y compris syndicalement et avec l’appui ou au sein  des dernières équipes présidentielles qui s’y sont succédées. j’y ai assumé de nombreuses responsabilités, majoritairement en pédagogie et administration mais aussi en recherche. L’équipe emmenée par Matthieu Gallou, candidat atypique pour la présidence d’un établissement reconnu pour sa créativité et son dynamisme m’a séduit. Je me reconnais dans les 100 engagements énoncés et suis convaincu qu’ils sont de nature à faire grandir encore l’UBO. »

 

Brice FRANKE

Professeur en mathématiques, UFR Sciences et Techniques

UMR 6205 Laboratoire de Mathématiques de Bretagne Occidentale.

 

« Je candidate au sein de l'équipe de demain l'UBO de Matthieu Gallou pour participer à l'orientation de notre université dans le paysage académique international. Au fil de mon parcours scientifique j'ai eu la possibilité de passer plusieurs séjours prolongés dans des établissements de recherches en allemagne, aux états unis et à taiwan. Les cultures de recherches et de l'enseignement dans ces pays sont souvent assez différentes des nôtres. On y trouve des bonnes idées et des choses à éviter. Je souhaite apporter mes expériences à la future commission Recherche de l'UBO. »

 

Mohamed JEBBAR

Professeur des Universités en Microbiologie (UFR Sciences et Techniques-UBO) depuis 2007

Directeur adjoint (2010-2015) et Directeur (2015-2021) du Laboratoire de Microbiologie des Environnements Extrêmes (UMR 6197, CNRS-UBO-Ifremer)

Responsable  du  master mention  Biologie-Santé  du domaine Sciences-Technologies-Santé  (12 spécialités dont la Microbiologie) (2010-2017), et Responsable et président du jury de la spécialité Master 2 Microbiologie Fondamentale et Appliquée (MFA), Université de Brest.

Chargé de mission pour le DIPEE (Dispositif de partenariat en écologie environnement) de Brest (depuis 2012) pour organiser des actions de recherche et de formation à la recherche entre l’Institut écologie et environnement (INEE) du CNRS, l’UBO, l’Ifremer et les collectivités territoriales.

« L’UBO a des défis majeurs à relever dans les années à venir, pour demeurer une université dynamique sur son territoire, et attractive au niveau national et international. Il est primordial de poursuivre et d’accentuer la construction d’une université vivante et visible qui remplira pleinement ses missions de formation et de recherche afin de permettre la réussite de tous nos étudiants, le développement de toutes nos forces de recherche et l’amélioration des conditions de travail et d’étude sur l’ensemble des sites de l’UBO. La candidature de Matthieu Gallou est basée sur une vision stratégique, et sur une connaissance fine du fonctionnement de l’établissement pour permettre à l’UBO d’exister pleinement demain sur le plan régional, interrégional, national et international et d’être identifiée comme un établissement cohérent, vecteur de priorités claires, prônant la cohésion et où règne un climat de confiance et une éthique du contrat. J’ai exercé ces dernières années à l’UBO des responsabilités de formation et de recherche, qui m’ont permis d’acquérir une certaine expérience que je souhaite mettre au service d’un projet, d’une équipe et d’un établissement. Je  soutiens Matthieu Gallou car il porte un projet cohérent, propose une démarche collective et il a une vision claire de l’avenir de l’UBO dans un paysage de l’enseignement supérieur et de la recherche changeant et compétitif »

 

Vincent KOEHL

MCF en Acoustique (UFR Sciences et Techniques - Département de Physique, Lab-STICC UMR CNRS 6285)

Responsable de la Licence 3 "Sciences pour l'Ingénieur" parcours "Image et Son"

Responsable du Master 2 "Image et Son"

Élu au Groupe Perception Sonore de la Société Française d'Acoustique

 

« J'ai décidé de m'engager dans le projet Demain l'UBO porté par Matthieu Gallou en raison de sa grande compréhension des problématiques de formation et de recherche et de son intérêt pour les formations intégrées telles Image et Son »

 

Isabelle LAGATTU

PRCE Anglais, UFR Sciences et Techniques

Directrice du Pôle Langues de l’UBO

 

« Je soutiens les projets de politique de formation de Matthieu Gallou, particulièrement ceux liés à l'international et aux langues »

 

 

Pascale MARCORELLES

PU-PH Anatomie et cytologie pathologiques, chef de service. UFR Médecine

Responsable régional DESC Neuropathologie

 EA 4685 LNB

 « Souhaitant m’engager  dans  l’essor de l’UBO, dans les relations entre ses différentes composantes et  la préparation de l’avenir au sein de l’UBL,  j’ai choisi de rejoindre l’équipe « Demain l’UBO ! » menée par Matthieu Gallou. Je suis prête à m’investir dans la mise en application du programme recherche que nous présentons. Je partage les valeurs défendues dans ce programme équilibré, favorisant la singularité et l’épanouissement souhaitable de chacun au sein de son équipe et en même temps réaliste face aux enjeux et ambitieux pour notre université. »

 

Rémi MORVAN

Enseignant en philosophie, UFR LSH, EA 4686 (Éthique, Professionnalisme, Santé)

Membre du bureau de l'équipe EPS

 

« Connaissant Matthieu Gallou depuis 25 ans, j'ai pu apprécier ses qualités humaines autant que ses  capacités de travail. Maîtrisant les dossiers et les enjeux, il est en mesure d'accompagner l'UBO dans cette nouvelle ère qui s'ouvre avec l'UBL. Soucieux de développer l'UBO dans une démarche d'ouverture et d'excellence, il tient également à préserver et à renforcer la dimension humaine de notre établissement et de ses composantes. Un travail d'équipe et d'écoute essentiel à la réussite de ce projet ».

 

Christine PAILLARD

Directrice de recherche CNRS, LEMAR, IUEM-UBO

Membre du Conseil Scientifique de l’IUEM (2008-2014) et du CA IUEM (2014-2018)

Co-Coordinatrice de l’axe 6 du LabexMer

Coordinatrice d’un axe fédérateur IUEM « microorganismes aux interfaces »

Membre du Comité National CNRS, section 29 (2004-2008)

 

« Je soutiens la candidature de Mathieu Gallou, car il défend des valeurs collectives et impulse une dynamique favorisant les synergies entre les structures fédératives de l’UBO. Ses engagements aussi bien sur la formation que sur la recherche sont à la hauteur de nos espèrances pour solidifier et accroître les réseaux de collaborations nationales et internationales de l’UBO. De plus, sa proposition  de  « maison de la culture de l’UBO » est très séduisante, et ouvre de belles perspectives d’échanges créatifs entre l’ensemble des personnels, les étudiants et la société. »

 

Jacques-Olivier PERS

Professeur des Universités-Praticien hospitalier à l'UFR d'odontologie

Directeur de l'équipe régionale Inserm ERI29 "Immunothérapies et Pathologies du Lymphocyte B"

Membre du conseil scientifique de l’Université Européenne de Bretagne (PRES Bretagne)

Directeur Adjoint de l'Ecole Doctorale "Biologie-Santé" de l'Université Bretagne Loire

Président scientifique de l'Institut Français pour la Recherche en Odontologie

 

« J'ai pu observer chez Matthieu Gallou sa grande qualité d'écoute, son intégrité, son esprit de synthèse et sa transparence dans ses décisions. Ce sont ces qualités que je recherche pour le futur président de l'UBO afin qu'il puisse relever les défis qui l'attendent ».

 

Adeline PICOT

Maître de conférences en microbiologie et physiologie végétale (ESIAB, EA 3882 Laboratoire Universitaire de Biodiversité et Ecologie Microbienne) depuis septembre 2014

Référente SIAME pour l’ESIAB

 

« J’apporte mon soutien à la candidature de Matthieu Gallou car il me paraît être le mieux à même de relever les défis qui attendent notre université. Je lui accorde toute ma confiance en raison de son expérience passée et de sa connaissance de l’UBO et de ses différentes composantes. Je suis notamment sensible à sa démarche qui visera à prendre en compte les spécificités de chaque composante pour définir la politique globale de l’UBO. »

 

Marina RABINEAU

CR1 CNRS HDR, UMR6538, Domaines Océaniques, IUEM

Membre du CS de l’IUEM 2013-2016

Resp. de l’Axe 4 du LABEX Mer

Resp. de l’équipe « transferts Terre-Mer, Interactions Biosphère-Océan-Climat »

Future dir. Adjointe de l’UMR6538 (2017-2021)

 

« J’ai été séduite par les 100 propositions de Matthieu Gallou, son programme et ses engagements clairs et précis pour défendre la place de la Formation et de la Recherche à l’UBO et au niveau national et international. La Recherche autour de la Mer est un atout clef, vital, pour l’UBO et les organismes de recherche brestois. Matthieu Gallou et son équipe l’ont parfaitement identifié et placé, d’emblé, au cœur de leur programme. »

 

Pierre-Yves SALAÜN

PU-PH de médecine nucléaire et de biophysique (UFR Sciences de la santé, Inserm EA3848 Getbo)

Président du jury de la Première Année Commune des Etudes de Santé

 

« Brestois d'origine, je connais l'UBO depuis le début de mes études en 1993. Nommé depuis 2007 enseignant à l'UFR médecine et sciences de la santé, je me suis investi depuis le début dans les institutions de notre université et je suis viscéralement convaincu de la force de nos atouts. Une situation géographique excentrée au sein d'une région magnifique nous confère une forte identité. Cette identité reste néanmoins fragile et doit être défendue tant au niveau tant régional que national et international. Matthieu Gallou porte un projet ambitieux et collectif. De part son expérience, en tant que 1er vice président, ses qualités humaines et  professionnelles, il me semble être le mieux placé pour défendre nos atouts. Nous vivons au sein d'une institution de grande qualité, défendons la ! »

 

Géraldine SARTHOU

DR2 CNRS, UMR6539, LEMAR, IUEM

Membre de la commission Recherche de l’UBO 2012-2014

Responsable de l’équipe 3 « Etude intégrée du fonctionnement des écosystèmes » du LEMAR

 

« Les 100 engagements proposés par Matthieu Gallou m’ont paru tout a fait pertinents pour l’avenir de l’UBO, notamment en terme de politique de recherche et d’innovation. Les sciences de la Mer sont au cœur de son programme et permettront de renforcer la place de l’UBO en tant que leader aussi bien au niveau local, national, qu’international dans cette discipline. Bien que chercheur CNRS, je trouve important de m’impliquer dans la vie de l’université, c’est pourquoi j’ai été élue à la commission recherche entre 2012 et 2014. Etant impliquée dans de nombreux projets nationaux et internationaux, je pourrai porter l’UBO dans le territoire, mais également au niveau national et international. »

 

Dimitris VISVIKIS

Directeur de Recherche INSERM

Directeur Collège Doctoral de Brest

Directeur adjoint Laboratoire de Traitement de l’Information Médicale (LaTIM, UMR 1101)

Directeur adjoint Institut Brestois Santé-Agro-Matière (IBSAM)

 

« J’ai intégré l’INSERM dans l’Unité Mixte de Recherche du UBO (Laboratoire de Traitement de l’Information Médicale - LaTIM) comme chargé de recherche en 2002. Je suis actuellement Directeur adjoint du LaTIM et de l’IBSAM et Directeur du collège doctoral de Brest. Depuis mon arrivée à Brest, j’ai développé des collaborations avec les différents acteurs du site dans le domaine de la technologie pour la sante, et je suis pour une plus grande interaction entre les différents axes prioritaires de recherche à l’UBO mais également au delà du périmètre local. Dans ce contexte je suis pour un renforcement des responsabilités/activités des Instituts multidisciplinaires déjà mis en place. Je crois à une implication plus importante des chercheurs dans la vie universitaire et un renforcement des liens translationnels pour que la recherche de haute qualité effectuée aujourd’hui à l’UBO trouve demain son chemin dans la formation, l’enseignement et la valorisation de notre Université, ce qui permettra un plus grand rayonnement au niveau local, national et international ».

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Matthieu Gallou